Accompagner la création

LE cinéma documentaire

Un film documentaire de création est une approche artistique qui interroge la réalité en même temps qu’elle la documente. À la différence du reportage, il engage l’auteur à affirmer un point de vue, à penser l’écriture et la dramaturgie, à développer des enjeux de mise en scène et des partis pris stylistiques qui font du documentaire un genre cinématographique à part entière.

À travers ses différentes actions, l’association Docmonde considère que la production de formes documentaires contemporaines représente un enjeu de compréhension, de symbolisation et de transmission d’une Histoire en mouvement et que, à la suite de Frederick Wiseman, « les documentaires, comme les pièces de théâtre, les romans, les poèmes, sont des formes de fiction dont l’utilité sociale n’est pas mesurable.

 

Les ateliers d'écriture

Les ateliers d’écriture documentaire Docmonde sont gratuits et accessibles sans prérequis académique, mais sur la base d’un projet de film.
Animés par des réalisateurs confirmés, ils durent deux semaines et se tiennent dans les pays concernés, pour des auteurs du pays ou de la région. Cette durée d’intervention permet de travailler en profondeur les motivations du film, les formes envisagées, l’écriture d’un dossier et la présentation du projet pour les futures rencontres de coproduction Docmonde ou pour d’autres pitchs en festivals.

Organisés chaque année, les ateliers Docmonde s’inscrivent dans la durée, tissent et renforcent un réseau de professionnels, impliquent les compétences locales et accompagnent de futurs formateurs.

 

Comment se déroule un atelier ?

– Chaque formateur accompagne 6 auteurs maximum afin d’assurer un suivi personnalisé de qualité.

– Rendez-vous quotidiens avec l’ensemble du groupe pour aborder les techniques d’élaboration d’un dossier de film, soulever des questions théoriques sur le documentaire et le cinéma, approfondir les connaissances sur la production et la diffusion du documentaire de création et mettre à jour toutes questions relatives à ce champ.

– Nombreux rendez-vous individuels où le formateur guide le participant dans le développement et l’écriture de son projet. Entre chaque rendez-vous, les porteurs de projet améliorent et développent l’écriture de leur film, retournent éventuellement voir les personnages et, d’une manière générale, travaillent à renforcer et affiner leur projet sous le regard bienveillant du formateur.

– Projections quotidiennes de films documentaires suivies d’échanges collectifs approfondis sur la forme du film, sa construction, l’approche des personnages rencontrés, la mise en scène, la mise en récit…. Les films choisis font écho aux projets des participants, de par leur thématique ou leur traitement cinématographique. Il peut s’agir de films de patrimoine, de films issus de la riche vidéothèque de la Maison du documentaire (Ardèche Images), à Lussas, ou de films issus de précédents ateliers Docmonde.

– Exercices de filmage et de réalisation, suivis d’échanges collectifs sur la forme des petits films réalisés.

– Pitchs blancs devant les autres participants et des invités extérieurs.

– Définition d’un plan d’actions pour la suite du travail d’écriture.


Selon le dispositif retenu, les formateurs peuvent continuer leur accompagnement par un suivi à distance. La période qui s’écoule entre l’atelier d’écriture et les rencontres internationales de coproduction, de l’ordre de quelques semaines à quelques mois, est mise à profit par les auteurs pour retravailler leur projet et renvoyer un nouveau dossier. Environ 2/3 des projets ainsi accompagnés sont sélectionnés pour les rencontres de coproduction : en effet, seuls les projets susceptibles d’intéresser une coproduction internationale seront présentés devant un panel de producteurs et diffuseurs locaux et européens.

Lussas - docmonde@lussasdoc.org - 04.27.52.90.23​

EnglishFrench