Plus largement que le seul aspect « marché », les Rencontres de coproduction se veulent un temps privilégié d’échange entre les différentes catégories professionnelles ; un temps consacré à s’informer, se mobiliser et à engager une réflexion commune à tous les secteurs de la profession autour des perspectives économiques et de diffusion du documentaire.
Ces rencontres se composent de trois temps forts :

* Résidence Préparatoire durant laquelle certains points spécifiques sont abordés :
– Entraînement à la présentation orale, « le pitch » : savoir être synthétique et convaincant face à un groupe,
– Préparation des entretiens individuels : compléments à apporter au pitch, maîtrise de son dossier, connaître le fonctionnement du financement d’un film,
– Préparation et présentation des dossiers écrits : résumés, mise en page, illustration, travail sur les titres des projets,
– Validation des budgets prévisionnels et des plans de financement.

* un Atelier autour de la coproduction internationale équitable : Diffuseurs, producteurs et réalisateurs échangent sur les réalités de l’économie du documentaire, les difficultés, perspectives et enjeux d’une coproduction internationale selon la charte Lumière du Monde.

* Les Rencontres de coproduction au cours desquelles les stagiaires réalisateurs, accompagnés éventuellement de leurs producteurs, présentent leur projet d’abord dans un temps très court puis lors d’entretiens individuels à une dizaine de professionnels susceptibles de les coproduire. Ce sont des diffuseurs, des financeurs, et des producteurs locaux et européens. Le but est d’aider les auteurs à savoir mettre en avant les qualités de sujet et de forme du film à venir, ses singularités, les intentions de réalisation, et de convaincre ainsi ceux qui ont les moyens de faire exister leurs films.