Lumière du Monde
 est un collectif créé en février 2011 afin de rassembler les producteurs indépendants de huit zones du monde : Europe – Eurasie – Afrique – Océan indien – Amazonie Caraïbes – Andes – Pacifique – Asie. Il regroupe aujourd’hui environ 120 producteurs qui s’engagent dans des coproductions internationales de documentaires d’auteurs en respectant les principes de la Charte de coproduction équitable.

 

 


Créée en 1979, l’association Ardèche Images regroupe quatre secteurs engagés dans le développement du cinéma documentaire de création par leurs activités de formation et de diffusion : Les États généraux du film documentaire, Les Toiles du Doc, La Maison du doc, L’École documentaire.

 

 

L’association Asa Sary a pour vocation de promouvoir la culture par le CINEMA et l’AUDIOVISUEL. Elle a pour objectif l’Education à l’image, la promotion des métiers de l’audiovisuel à Madagascar et plus largement dans la Zone Océan Indien. L’Association vise à démocratiser l’accès de tous à la culture cinématographique. Dans un moyen terme, elle aura pour objectif de fédérer l’ensemble des acteurs du secteur audiovisuel : diffuseurs, producteurs, scénaristes, auteurs, réalisateurs, autour de mêmes valeurs et de mêmes recherches : enrichissement culturel, recherche constante de l’amélioration de la qualité, promotion des programmes malagasy et défense du paysage audiovisuel malagasy. Cet objectif ne doit pas être en contradiction avec la volonté d’ouvrir le champ de l’audiovisuel national à l’ensemble de la zone Océan Indien car cette ouverture favorise l’échange et le développement du cinéma et de l’audiovisuel national.

 

 

Le Geek est une société de production audiovisuelle. Produire et réaliser des films documentaires (de création, institutionnel, reportage) sont ses principales activités. La réalisation de fictions est en cours d’élaboration. La société a pour ambition de faire de Toamasina la cité du documentaire à l’échelle de l’Océan Indien.

 

 

Créée en 2006 par Berni Goldblat à Bobo-Dioulasso (Burkina Faso) Les films du Djabadjah est une société de production et de distribution indépendante. Elle a produit plusieurs films documentaires et tout récemment le long-métrage de fiction Wallay. Les Films du Djabadjah organise régulièrement des résidences d’écritures de films et fait également de la production exécutive.

 

 

Créée en 2009 à Ouagadougou, 2AB / Africadoc Burkina est une association dont les objectifs principaux sont la promotion de films documentaires de création et participer au développement d’un réseau de jeunes documentaristes africains. 2AB capitalise des années d’expériences dans le domaine du documentaire, notamment la réalisation et la formation en écriture, des projections mensuelles, et l’organisation des Rencontres documentaires de Ouagadougou (Les Sobatè). L’association 2AB rassemble une trentaine de membres.

 

 

Les cinéastes de l’association Ecran Libre articulent leur travail de création au désir de transmettre un regard plus libre et plus autonome face au flot d’images qui traversent notre monde. Ils animent ainsi des ateliers de pratique audiovisuelle et des séances d’éducation à l’image, organisent des diffusions de films sur des territoires dépourvus d’équipements, et mettent en œuvre des pédagogies du regard qui s’adressent à des publics très variés. 
L’association accompagne et soutient ainsi plusieurs projets de films, courts et longs métrages, documentaires et fictions.

 

 

Opyodoc a pour but de promouvoir le changement social à travers la réalisation de films documentaire. Outre la production de films, l’association mène des projets sociaux, des formations et d’autres actions afin de découvrir de nouveaux documentaristes. Opyodoc collabore avec Docmonde, depuis 2015. L’une des priorités d’Opyodoc est de travailler avec des associations internationales qui contribueront au développement de l’industrie du film documentaire régional.

 

 

Basée à Saint-Laurent du Maroni en Guyane, l’Association Atelier Vidéo & Multimédia met en œuvre différentes actions axées sur l’éducation à l’image et au multimédia, la formation audiovisuelle et multimédia, la communication, le soutien à la création, la production et la diffusion d’œuvres cinématographiques, vidéo ou multimédia.

 

 

Créé par le cinéaste Rithy Panh, le Centre Bophana collecte toutes les archives images et sons sur le Cambodge et offre un accès gratuit au grand public à ce patrimoine unique. Il forme aussi les jeunes Cambodgiens aux métiers du cinéma, de l’audiovisuel et aux nouveaux médias afin de les ouvrir à la création et d’inspirer une production culturelle propre.

 

 


Créée en 2004 à Lussas, l’association Doc Net Films édite et distribue des films documentaires de création en DVD. Le catalogue compte aujourd’hui plus de 250 références réparties en plusieurs collections : Afrique en Docs, Fragments d’une oeuvre, etc. Trois circuits assurent la distribution de ces DVD : une centaine de librairies indépendantes, la vente par correspondance sur www.docnet.fr et le réseau éducatif et culturel non commercial (médiathèques, universités…).